La réalisation de vidéo en motion design est un moyen de communication très prisé de nos jours. Il est basé sur l’image, le son et l’animation.
Issu du concept de storytelling, c’est un excellent moyen de faire passer un message, d’emmener votre audience dans votre histoire et de marquer les esprits lorsque celle-ci est mise en oeuvre. Cette réalisation est un processus technique qui met en scène plusieurs collaborateurs : illustrateurs, motion designers, comédiens, chef de projet, etc. 

De plus, la vidéo en motion design a pour but de renforcer les actions marketing et communication de l’entreprise et offre de nombreux avantages. La vidéo en motion design est un format de production très peu coûteux et très en vue sur les réseaux sociaux. Il est court, environ 2 minutes, afin de faciliter la mémorisation et l’assimilation du message par votre cible. 

Il est indispensable de rester méthodique dans l’élaboration de celle-ci et de bien respecter la chronologie et les différentes étapes de production pour créer des vidéos animées de qualité. 

Format Prod’ vous aide à y avoir plus clair : 

Les différentes étapes pour mener à bien votre vidéo en motion design

1- Le briefing

Toute cette production commence d’abord par un brief créatif et le cahier des charges, éléments préalables indispensables pour une belle réalisation.
Avec un chef de projet, vous allez définir la cible visée, le message précis à transmettre, le ton voulu pour votre vidéo, sa durée, le type de vidéo souhaité, son prix, etc. Il n’est pas rare également qu’un moodboard soit établi par ce dernier afin de présenter des échantillons pertinents en fonction de votre style et de votre imaginaire de marque.

Le briefing est un élément très important dans la conception de votre production en vidéo motion design et n’est pas à négliger afin d’être performant dans les autres étapes.

2- Le scénario/script

Le scénario est une première projection du déroulé de votre histoire. Le script sera le fil rouge de votre vidéo et il peut être écrit par vous-même, ou bien par un scénariste engagé par le chef de projet. Cette idée permet de formaliser toute la narration de votre vidéo, pour ensuite passer aux animations en motion design.

En outre, il permet de prévisualiser le rendu final de la vidéo, d’estimer sa durée et que le fil conducteur de la vidéo soit bien respecté. Le script idéal a les qualités suivantes :

clarté, rythme, concision. Il peut permettre de véhiculer certaines émotions et provoquer certains sentiments chez votre audience.

3- Le storyboard

Le storyboard est une première étape visuelle où l’on commence à dessiner. Le but est de mettre en place une version imagée du script et il illustre succinctement les différentes animations (bruitages, transitions etc…) et donne des indications de réalisation.
On va chercher à donner une vision très précise de ce que sera votre film d’entreprise, à partir de différentes vignettes illustratives. Une étape importante qui sera validée par le motion designer et qui, par la suite, commencera à travailler sur les éléments graphiques.

4- Le maquettage

Une étape qui consiste à créer des formes qui seront utilisées et animées pour réaliser votre vidéo via des logiciels spécifiques tels que After Effect, Illustrator, Photoshop, Gimp etc. Par exemple, les formes qui peuvent être créées sont très variées (un animal, une femme, une maison, une voiture et pleins d’autres choses encore).
A travers cette étape, le motion designer peut s’inspirer de votre charte graphique pour créer de nouveaux éléments ou décliner des illustrations existantes. Ces formes doivent être dynamiques, c’est pour cela qu’il est nécessaire de faire une décomposition graphique afin de donner vie à ces illustrations. En outre, un personnage devra bouger sa bouche, ses yeux ou ses sourcils afin de renforcer son expression de visage par exemple. Le chef de projet peut aussi décider d’ajouter différentes tendances graphiques dans votre vidéo en motion design en partant de la plus basique comme le flat design à des styles plus recherchés comme l’isométrie, le gradient ou la 3D.

5- L’animation

Après avoir respecté toutes ces étapes vient le moment d’animer toutes les créations graphiques faites au préalable. Avec l’utilisation de logiciel spécifique tel que After Effect ou Cinéma 4D, le but sera de donner du mouvement aux illustrations produites pendant le maquettage. Ces animations pourront être faites en 2D ou 3D en fonction du style graphique défini dans les précédentes étapes. Le motion designer donne vie aux illustrations, dessins et visuels créés auparavant et se doit de respecter scrupuleusement le storyboard.

6- Le sound design

Cette étape consiste à créer une ambiance sonore en composant avec la voix-off, la musique et le sound design pour dynamiser votre vidéo et la rendre plus attractive. Par exemple, le choix de la musique de fond devra être adapté en fonction des séquences visuelles de votre vidéo. Si vous avez un passage où il y a du suspense, il sera nécessaire d’y mettre une musique appropriée afin d’être en accord avec le registre et aux émotions que la cette dernière souhaite véhiculer. Bien évidemment, la musique choisit devra être libre de droits, être achetée ou une être composition créée de toutes pièces pour votre réalisation audiovisuelle.
Les bruitages et les transitions sont des éléments indispensables dans la qualité de votre rendu final. Chaque animation se verra alors attribuer un bruit adapté (grincement de porte, bruits de pas…) afin d’apporter du réalisme et une ambiance particulière à votre vidéo.
Il est possible d’ajouter une voix-off qui aura pour but de raconter une histoire tout au long de celle-ci. À ce moment-là, il faudra établir le texte à l’étape du script et procéder à un choix méticuleux de la voix et de l’enregistrement avant de l’inclure dans votre réalisation en motion design.

Vous avez pour projet de faire produire une vidéo en motion design ? N’hésitez pas à nous contacter, l’équipe Format Prod’ est à votre écoute pour vous conseiller sur votre projet !